cybersécurité
IT

Travailler en toute cybersécurité où que vous soyez

16.06.2022
par Fokus Online

Après avoir été contraintes de passer massivement au télétravail, les organisations accordent une attention accrue à la cybersécurité. Mais comment préserver cette sécurité ? Et quelle est la responsabilité du travailleur en la matière ?

Anne Maurits André est Sales Engineering Leader chez Citrix pour la division Application Delivery & Security en Europe de l’Ouest.  Il note qu’aujourd’hui, les entreprises sont plus attentives à la cybersécurité. « Avec le confinement, nous avons été forcés de travailler à distance. Cela s’est fait si rapidement que certains principes de sécurité ont été ignorés. Avec la généralisation soudaine du télétravail, l’utilisation du cloud a explosé, ouvrant des portes habituellement fermées. Les applications et réseaux ont subi des modifications, qui ont augmenté les risques d’attaque et suscité des inquiétudes en matière de sécurité. La maison devenant un lieu de travail, il n’était plus question de forteresse impénétrable (rires). »

Les applications et réseaux ont subi des modifications, qui ont augmenté les risques d’attaque et suscité des inquiétudes en matière de sécurité.

Éviter toute frustration

À qui incombe la responsabilité de la cybersécurité ? À l’organisation même ou aussi au collaborateur ? « Il est préférable de contrôler et piloter la cybersécurité depuis l’intérieur de l’entreprise », répond Anne Maurits André, « car les collaborateurs n’ont pas toujours les connaissances requises. Mais il faut trouver un équilibre en formant les gens et en les sensibilisant notamment au danger de l’hameçonnage. Il faut également trouver un compromis entre sécurité et convivialité, pour ne pas imposer aux collaborateurs d’innombrables connexions, ce qui susciterait un sentiment de frustration. Néanmoins, il faut pouvoir travailler en toute sécurité où que vous soyez, indépendamment du périphérique et du réseau utilisés. C’est ce à quoi s’attelle Citrix avec sa technologie et ses innovations. La sécurité dans le domaine du télétravail est inscrite dans notre ADN. »

Vigilance requise

Est-il possible de garantir la sécurité absolue ? Ou existe-t-il toujours une part de risque ? « On ne peut rien garantir à 100 % », explique le Sales Engineer Leader. « Même si la sécurité évolue, les pirates gagnent eux aussi en ingéniosité et en efficacité. Il ne s’agit pas de savoir si vous allez être attaqué, mais quand. La vigilance est donc de mise, et c’est là que l’utilisateur entre en jeu. Prenons ce stagiaire qui a téléchargé un programme pour l’utiliser dans l’organisation. Quand le logiciel de sécurité l’a mis en garde, il a ignoré l’avertissement. Ses données d’identification ont été subtilisées, et les pirates les ont utilisées pour se connecter au système. L’utilisateur est donc un facteur de risque que vous devez sensibiliser au mieux. Pour ce faire, il faut développer une culture qui encourage la vigilance. »

Article précédent
Article suivant