RH

Demain sera mieux qu’hier

06.01.2021
par Fokus Online

Le processus d’accélération du changement actuel est aussi une opportunité pour créer l’entreprise de demain avec des compétences managériales inspirantes. 

Le Covid a accéléré la métamorphose amorcée depuis quelques années par le monde du travail. « Cette accélération est une opportunité pour développer un management brain-friendly, c’est-à-dire un leadership adapté au fonctionnement du cerveau humain et non l’inverse », souligne Thierry Verdoodt, Managing partner de la société Neurolead. « C’est une évolution majeure et incontournable si les entreprises veulent développer l’intelligence et l’implication de leurs employés : adaptation, créativité, empathie, collaboration et gestion de la complexité sont les qualités les plus recherchées. Aujourd’hui déjà et demain plus encore, les managers devront être des leviers inspirants et développer la motivation, l’intelligence et le plaisir de leurs équipes. Ils devront être des leaders brain-friendly. » Pour les y aider, notre expert a identifié 4 clés essentielles, pour aujourd’hui et demain.

Les 4 clés du lead brain-friendly :

La première ? La physiologie. « Avec le Covid, il faut être endurant. Beaucoup ont l’impression que ’’ça ne s’arrête jamais’’. Il faut savoir recharger ses batteries : le cerveau a besoin de sérotonine et de dopamine pour tenir ce marathon. Notre prescription ? Avoir 5 plaisirs par jour minimum et limiter l’échange de mail après 19h. »

Le 2e point important est d’agir sur la motivation. « Le remote management est plus complexe et les collaborateurs ont d’autant plus besoin de connaître l’appréciation du manager sur la qualité de leur travail. Donnez-leur des feedbacks ! Il est aussi prouvé que le taux idéal d’interactions positives/négatives pour optimaliser la motivation est de 5 pour 1. Donc, envoyez des interactions positives à vos collaborateurs et soyez optimiste ! ’’Nous construisons un monde meilleur’’. »

Le manager inspirant favorisera l’adaptation, la prise de recul et amènera ses collaborateurs à développer un growth mindset, à sortir de leur zone de confort et à développer une souplesse intellectuelle

— Thierry Verdoodt, Managing partner de la société Neurolead

Travailler le mindset, libérer les émotions

Le 3e point : les émotions. « Identifier et gérer les émotions est une étape clé, particulièrement sous Covid et pour le management à distance. Le leader doit apporter une attention particulière aux émotions du collaborateur : est-il inquiet, découragé, démotivé, fâché ? Apprendre à les identifier, à les laisser s’exprimer puis à les gérer développera l’empathie et instaurera un management humain. C’est essentiel, car des émotions qui sont passées sous silence ou mal gérées diminueront considérablement l’endurance des collaborateurs. Si la pression est nécessaire, le stress est superflu. Le manager peut aussi livrer ses propres émotions pour amorcer la pompe. »

Enfin, dernière clé, et non des moindres : le mindset. « Le manager inspirant favorisera l’adaptation, la prise de recul et amènera ses collaborateurs à stretcher leur intelligence, à développer un growth mindset, à sortir de leur zone de confort et à développer une souplesse intellectuelle » estime le Managing partner de Neurolead. « Le manager devra être un stimulateur d’intelligence, de créativité et d’acceptation des changements. Il existe des méthodes spécifiques pour le faire. L’avenir de l’entreprise en dépend. »

4 étages de réflexions à travailler, pour fortifier, selon notre expert, l’engagement de chacun ainsi que la fluidité et l’efficacité de l’entreprise du futur.

Article précédent
Article suivant