Santé

3 questions à… Caritas

02.12.2020
par Fokus Online

Des réponses de Régine Kerzmann, Coordinatrice à Caritas Secours de Liège.

À quoi correspond le soutien des particuliers ? 

« Il est essentiel. Seuls les dons permettent de soutenir la centaine de projets portés par autant d’associations partenaires, actives dans l’aide alimentaire, l’aide au logement, aux déplacements, à l’insertion sociale… Cet important réseau soutient tous les publics précarisés. Les projets soutenus participent à faire reculer toutes les inégalités.

Quels postes peuvent occuper les volontaires ?

Ils sont multiples. Nos volontaires sont nombreux, seniors actifs et enthousiastes. Mais, la relève posera problème. Le volontariat est le socle de la solidarité de proximité. Ils participent à la confection et la distribution de colis alimentaires, de repas ; ils sont veilleurs de nuit auprès des sans-abris, animent des ateliers, rendent visite aux personnes seules ou sont actifs dans les conseils d’administration… Leur rôle est primordial. 

Comment soutenir le réseau si on ne peut s’y engager ?

Caritas Secours permet la délivrance d’attestation fiscale pour tout don égal ou supérieur à 40 €/an. En 2020, la réduction d’impôt pour les dons est passée à 60%. La crise sanitaire perdurant, nous avons, plus que jamais, besoin des particuliers et des entreprises. Des legs ou des donations, de biens immobiliers aussi, sont possibles. Quelle que soit la forme que prend la générosité, elle est convertie en aide directe près de chez nous.  

Article précédent
Article suivant