RH

Personnel rassuré, confiance renforcée !

06.01.2021
par Fokus Online

La pandémie de Covid a fait couler de l’eau sous les ponts. Et a aussi conduit à une réflexion sur l’hygiène des mains et la consommation d’eau en entreprise. Plongée dans les détails avec un spécialiste des histoires d’eau.

Même si ce n’est pas toujours simple et que cela peut paraître dérisoire vu la gravité de la situation, la crise du Covid laissera aussi quelques bonnes habitudes. « Je suis effectivement persuadé que la robinetterie à fermeture sans contact manuel, et plus économique en eau, va rester, même après la période actuelle ! », confirme Thomas Bottemanne, Business Development Manager chez Delabie, une société spécialisée dans la fabrication de robinetterie performante en matière d’hygiène et de diminution de la consommation d’eau.

Rassurer les utilisateurs

« Nous avons bien entendu toujours vendu ce type de matériel, mais les besoins se sont évidemment faits plus importants avec la crise du Covid. Les utilisateurs sont devenus bien plus précautionneux maintenant. Ils évitent, par exemple, au maximum de toucher le robinet après s’être lavé les mains. Une robinetterie à fermeture automatique a un impact direct, non seulement sur leur confort, mais surtout sur leur sécurité. Résultat : leur confiance vis-à-vis de l’entreprise qui les emploie s’en trouve nettement renforcée.» Concrètement, deux types de robinetteries adaptées aux sanitaires publics coexistent : la robinetterie électronique, où l’ouverture se fait lors de la présentation des mains vers le détecteur, et la fermeture au retrait du champ de détection ; et son équivalent dit « temporisé », après ouverture de l’eau par pression de la main sur un bouton-poussoir, la robinetterie se coupe automatiquement après 7 secondes. « Et on observe que de plus en plus de structures se tournent vers la solution électronique. Car elle garantit une hygiène encore un peu plus stricte, même si le ’’temporisé’’ performe, lui aussi, très bien dans ce domaine. »

Gérer la consommation d’eau

À l’aspect sécurité s’ajoute le souci de la consommation. « Ces deux types de robinetterie garantissent que l’eau ne coulera pas inutilement. En termes de chiffre, l’économie réalisée grâce à ces deux technologies se vaut. On parle de 85 % d’économie sur le ’’temporisé’’ et de 90 %, ou jusqu’à 6 litres d’eau à la fois, sur l’électronique par rapport à une robinetterie traditionnelle sans fermeture automatique. La différence entre les deux systèmes s’opère à deux niveaux : un système électronique sera plus cher à l’achat, et il aura besoin d’un apport en énergie, au moyen de piles ou d’électricité. » Tout sera donc une question d’équilibre dans une équation à quatre inconnues, entre les économies réalisées, le coût de l’installation, l’hygiène et le sentiment de confort des employés. Bref, les DRH doivent dorénavant aussi se transformer en mathématiciens à l’occasion… pour un retour sur investissement de toute façon intéressant ! 

Derniers articles

[su_row][su_column size= »1/2″ center= »no » class= » »][display-posts include_excerpt= »true » excerpt_length= »10″][/su_column]
[su_column size= »1/2″ center= »no » class= » »][display-posts include_excerpt= »true » excerpt_length= »10″ offset= »10″][/su_column][/su_row]

Article précédent
Article suivant