happy family field
Maison

Le gaz propane : une alternative conviviale et écologique pour l’énergie et le chauffage

Vous avez sans doute déjà entendu parler du gaz propane, mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit ? Par exemple, comment est-il extrait ou produit ? En quoi diffère-t-il, le cas échéant, du gaz naturel classique ? Et à quoi peut-il servir ? Il est temps de donner du gaz et de clarifier les choses.

Avant de parler du propane en termes concrets, il convient d’élargir notre perspective. Et d’aborder ce que l’on appelle le « Green Deal », ou le pacte vert par lequel l’Europe s’est engagée à réduire d’ici 2030 ses émissions de CO2 de 55 % par rapport à 1990. Et ce Green Deal est encore plus ambitieux, puisque l’Europe devrait devenir à l’horizon 2050 le premier continent neutre sur le plan climatique.

Pour y parvenir, des efforts très importants seront nécessaires, notamment dans l’utilisation des sources d’énergie. C’est ici que le gaz propane se profile comme le partenaire idéal.

propaangas

Mais qu’est-ce que le gaz propane ?

Le gaz propane est un combustible fossile À première vue, cela ne semble guère compatible avec le « Green Deal ». Comment une telle source d’énergie, qui rejette après tout du CO2 dans l’atmosphère, pourrait-elle en effet permettre à notre continent de concrétiser ses ambitions climatiques ? Tout simplement parce que le gaz propane est un sous-produit du raffinage de l’essence et du diesel (mais est aujourd’hui aussi extrait directement des gisements de gaz), ce qui veut dire qu’il émet beaucoup moins de substances nocives que le fioul ou le diesel.

De ce point de vue, on doit considérer le gaz propane comme une sorte de carburant de transition vers une énergie meilleure et plus durable. À terme, il sera en outre possible de passer au biopropane, qui va encore plus loin que le propane en termes de durabilité.

Quelle est précisément la différence entre le propane et le biopropane ?

Pour résumer, le biopropane est un carburant qui va plus loin en termes de respect de l’environnement. Ce combustible est également une sorte de produit résiduel, mais il est pour sa part extrait des déchets et résidus, des huiles végétales ou des graisses animales. Autant de matières premières renouvelables – puisque ces sources ne s’épuisent jamais – et donc très durables. Outre le fait qu’il permet de donner une seconde vie à nos déchets, le biopropane ainsi obtenu est beaucoup plus propre que le propane : selon le mélange de matières premières utilisé, les émissions de CO2 peuvent être encore réduites de jusqu’à 80 %. Et son impact environnemental devrait encore être réduit, puisqu’on met actuellement au point du biopropane à base d’éthers d’isosorbide renouvelables (DMI en abrégé) et d’alcool.

De nombreux acteurs du secteur énergétique travaillent d’ailleurs activement sur la transition du propane vers le bioproane. Principal fournisseur d’énergie belge, Antargaz, ambitionne par exemple de passer au biopropane d’ici dix à vingt ans, et d’offrir un approvisionnement de 50 % de biopropane dès 2030.

Le propane et le biopropane sont des combustibles faciles à utiliser et parfaitement sûrs (à condition de respecter les normes et les dispositions légales), l’installation de l’infrastructure nécessaire coûte relativement peu, tandis que son entretien est très économique.

house garden

Les avantages du gaz propane en un coup d’œil

Le premier, et le plus évident, est comme nous l’avons dit son impact environnemental réduit. Cela se traduit par des émissions relativement faibles de CO2, mais aussi des très faibles rejets de particules. En outre, le gaz propane présente une faible teneur en soufre et ne pollue ni le sol ni l’eau. Le gaz est presque entièrement brûlé dans la chaudière (il n’y a donc pas d’émission de suie) et ne provoque aucune nuisance due à la fumée ou à l’odeur.

Tout cela fait d’une citerne de propane (avec chaudière gaz à condensation) le complément idéal des solutions énergétiques réellement propres, comme les panneaux photovoltaïques, la pompe à chaleur hybride ou le chauffe-eau solaire, qui ne produisent pas toujours suffisamment aux heures de pointe. Cela peut faire une énorme différence, surtout dans les maisons moins bien isolées. Le gaz propane en bouteilles peut être utilisé pour le barbecue ou dans le camping-car.

Le propane et le biopropane sont également des combustibles faciles à utiliser et parfaitement sûrs (à condition de respecter les normes et les dispositions légales), l’installation de l’infrastructure nécessaire coûte relativement peu, tandis que son entretien est très économique. En d’autres mots, il s’agit d’une solution énergétique très démocratique. À titre de comparaison, une pompe à chaleur représente un investissement très important qui n’est pas à la portée de toutes les bourses.

Les nombreuses utilisations possibles de ces combustibles (les mêmes que celles du gaz naturel) constituent un autre atout : ils peuvent être utilisés pour chauffer de l’eau, cuire des aliments, chauffer la maison ou la piscine, alimenter la cheminée, etc. Les professionnels peuvent quant à eux les utiliser pour cuire au four, cuire à la vapeur ou sécher. Récemment, les premiers chariots élévateurs fonctionnant au propane ont également été mis en service, tandis que les ports mettent en place des installations de gaz propane de plus en plus grandes, notamment comme carburant de substitution pour les navires. Très concrètement, le gaz propane constitue, surtout pour les entreprises, une forme d’énergie intéressante pour les processus industriels exigeant un degré élevé de précision et de flexibilité.

L’avantage suivant est la disponibilité du propane. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, de très nombreux ménages belges ne sont toujours pas raccordés au réseau de gaz. Ils peuvent facilement être approvisionnés en propane livré en bouteilles ou dans une citerne. Ils évitent ainsi les risques de défaillance du réseau de gaz naturel, qui n’est pas inconcevable en cas, par exemple, d’inondation (comme nous l’avons vu en Wallonie cet été).

Le dernier avantage, et pas le moindre, est que les particuliers et les professionnels qui souhaitent passer du propane au biopropane ne doivent rien faire : aucune modification ne doit être apportée à l’installation et le passage au biopropane ne coûte rien. En effet, le brûleur utilise en effet indifféremment du biopropane, qui présente la même composition chimique que le propane classique.

trees garden

Comment est-il effectivement livré et stocké ?

Le gaz propane peut être livré en bouteilles pour une utilisation à petite échelle comme pour un barbecue ou un camping-car. L’installation d’une citerne de gaz propane est quant à elle un peu plus complexe. D’un volume compris entre 500 et 2400 litres, cette dernière peut être enterrée ou placée hors sol dans votre jardin. Une citerne enterrée est plus esthétique. Une fois installée, seul le couvercle vert de la chambre de visite est visible. Une citerne hors sol est cependant moins chère en raison de sa facilité d’installation (elle peut également être louée). Elle est posée sur une dalle en béton ou sur deux socles en béton pour garantir un positionnement horizontal et une stabilité parfaits. Que vous choisissiez la version hors sol ou enterrée, son installation n’est pas invasive : il ne faut pas de cheminée et la chaudière prend peu de place. Quant à la sécurité, elle est garantie puisque la citerne offre une construction robuste, résistant à la corrosion et à l’abri de la surpression.

À propos, saviez-vous qu’il est parfaitement possible de raccorder plusieurs habitations à une seule citerne de gaz ? Dans un réseau de gaz propane, la consommation de chaque ménage ou société est enregistrée par des compteurs individuels. C’est très pratique, clair et donc facile.

En tant qu’acheteur ou locataire, vous ne devez évidemment pas vous charger vous-même de l’installation et du réglage. Habituellement, un spécialiste du fournisseur d’énergie vient sur place pour raccorder la citerne à la maison – après avoir soigneusement évalué le site et déterminé l’emplacement optimal, en tenant compte des distances de sécurité légales. Ensuite, un installateur indépendant se charge des réglages et du raccordement aux appareils de la maison. L’entretien et le contrôle de la citerne font partie du service offert par le fournisseur d’énergie. Quand à son remplissage, il se fait sur demande. En d’autres mots, vous gérez entièrement votre approvisionnement.

Il n’y a donc pas d’inconvénients ?

On pourrait déduire de toutes les informations qui précèdent que le (bio)propane est la panacée de l’approvisionnement énergétique. Ce serait oublier que la médaille a son revers, même si nous n’oserions pas parler d’inconvénients. C’est ainsi que le gaz propane est légèrement plus cher que le gaz naturel, quoi qu’à l’abri d’une envolée des prix, puisque le gouvernement fixe un tarif maximum en fonction des prix internationaux. En outre, les tarifs dépendent des quantités commandées et du marché international de l’énergie, toujours volatile. Ce dernier est fortement influencé par les développements politico-économiques et par le taux de change dollar-euro.

Mais la société durable et verte vers laquelle nous nous dirigeons a bien sûr un coût. Ce coût permet de défendre l’accord sur le climat en Belgique et le Green Deal européen et contribue à réduire le plus possible votre propre empreinte écologique.
Avec un peu de mauvaise volonté, on pourrait également qualifier d’inconvénient l’entretien périodique de la chaudière, mais il s’agit d’une obligation légale et il va de soi que chaque utilisateur souhaite bénéficier d’une citerne en parfait état. Toute personne possédant une citerne hors sol doit également respecter quelques mesures de sécurité : ne jamais couvrir la citerne, maintenir les plantations ou les clôtures à au moins un mètre de la citerne, nettoyer régulièrement cette dernière et enlever la saleté ou les feuilles afin que les consignes de sécurité restent visibles.

Conclusion

En tant que combustible fossile, le gaz propane est l’alternative parfaite au fioul très polluant, tout en offrant tous les avantages du gaz naturel. Le propane n’est certes pas une solution énergétique durable, mais il est sans doute sans concurrent en tant que combustible de transition. Et le biopropane se montre encore plus durable. Bref, il n’existe aucun argument pour ne pas choisir le (bio)propane.

04.10.2021
par Fokus Online

En association avec

Fournisseur d’énergie de premier plan au Benelux, Antargaz est le leader du marché belge de la distribution de propane et de butane en bouteilles et de propane en citernes. Antargaz distribue également du gaz naturel, de l’électricité et du GPL. Les solutions énergétiques s’adressent aussi bien aux particuliers (eau chaude, cuisson et chauffage) qu’aux professionnels (industrie, agriculture, restauration, etc.). Bref, Antargaz fournit l’énergie pour tous, sur mesure et toujours disponible. Depuis 2011, Antargaz est une filiale d’UGI, un acteur international dans la distribution et les services énergétiques.

Découvrez plus

Article précédent
Article suivant