Personal Branding
RH

LinkedIn: comment se démarquer ?

10.05.2021
par Julie Garrigue

Dans des parcours pros de moins en moins linéaires, il faut parvenir à se faire connaître. Alors que la question ne concernait auparavant que les indépendants, elle se pose à chacun. C’est celle du Personal Branding. Et ça tombe bien, pour cela, il y a… LinkedIn. 

Positionner sur le marché du travail

« Le Personal Branding, c’est l’art de se faire connaître de la manière dont on a envie d’être perçu », explique Sandrine Jacobs. Elle est Coach en Personal Branding. « Il ne s’agit pas d’être connu pour être connu, mais de se positionner sur le marché du travail à travers ce qui nous distingue des autres professionnels qui valident les mêmes compétences que nous : valeurs et personnalité. » Si l’on devait résumer l’intérêt du Personal Branding. C’est de maîtriser ce qui sera dit de vous quand vous quitterez une pièce.  

Elle accompagne aujourd’hui des exécutifs, entrepreneurs et profils en reconversion, dont la problématique est souvent la même. Le paraître n’est pas aligné avec l’être. « Je pense par exemple à des patrons dont l’image en externe ne reflète les boss qu’ils sont vraiment en interne. Un autre exemple est celui d’un employé qui ne se sent pas à la bonne place dans son entreprise. Mais ne constate pas non plus de perspectives d’évolution, faute de montrer ce qu’il veut et ce qu’il peut. Le but in fine est d’aligner sa carrière avec ses valeurs. »

3 piliers de la méthode

La méthode de notre coach en Personal Branding repose sur 3 piliers : « le 1er est de définir ce qui nous rend unique. Indispensable pour se positionner professionnellement de manière authentique tout en boostant sa légitimité. Le 2e axe vise à clarifier le message que l’on souhaite faire passer et la manière dont on a envie de le communiquer. C’est-à-dire la création de contenu et de l’identité visuelle ; qui viennent relier les valeurs intrinsèques de l’individu au domaine professionnel pour le distinguer de ses concurrents. Et la 3e partie concerne la stratégie de communication. Choix des réseaux et médias, publications, type de contenu (inspiration ? Réflexion ? Re-partage ? etc.) et calendrier.» 

Mes oreilles saignent quand j’entends dire que LinkedIn n’est qu’un CV numérique, car il est votre meilleur allié commercial.

- Marie Fray, Coach et Stratège Linkedin 

Réseau social professionnel de référence

LinkedIn est le réseau social professionnel de référence. Il est donc tout indiquer pour réaliser son Personal Branding. L’étape la plus cruciale pour Marie Fray. Elle est Coach et Stratège Linkedin. « C’est de bien construire son profil, car il est votre meilleur allié commercial. Mes oreilles saignent quand j’entends dire que ce n’est qu’un CV numérique. Cela commence par son optimisation pour l’algorithme, grâce à un choix de mots clés pertinents. On les doit retrouver dans l’URL, dans les fonctions occupées, actuelles et passées, et dans le résumé. » Et attention, le « résumé » ne résume pas votre vie pro comme le rappelle Marie Fray ! « Il est encore trop souvent négligé.

Eléments révélateurs de Personal Branding

C’est le lieu où vous vous positionnez vis-à-vis de vos clients et de la valeur que vous pouvez leur apporter, c’est-à-dire les solutions et le problème qu’elles résolvent. Ajoutez-y ensuite des éléments révélateurs de Personal Branding, qui viennent humaniser le profil et terminez par un Call to Action avec vos coordonnées. » L’idéal est de compléter son profil jusqu’au bout, explique la coach. « Il suffit d’ajouter la fonction actuelle, une zone géographique, un secteur d’activité, une jolie photo de profil, un résumé, 5 compétences et vous obtenez le titre ‘expert absolu’. »

Cela fait, commencez à réseauter. Et là-dessus, nos deux expertes sont unanimes :  2 posts à forte valeur ajoutée par semaine au moins, des commentaires argumentés et engagés dans les domaines qui vous concernent, et surtout, de l’authenticité et de l’humanité dans les interactions. « On doit agir sur LinkedIn comme on agirait dans la vraie vie ! Sur un salon professionnel, je ne vais pas jeter ma carte de visite au nez de quelqu’un et partir sans le saluer ! » conclut Marie Fray.

Article précédent