Famille

Lima Ché: Ma vie en ligne d’un côté, ma vie de famille de l’autre

30.09.2020
par Fokus Online

Sur les réseaux sociaux, année après année, ma communauté et moi avons tissé des liens solides, parfois même des liens d’amitié. Pourtant, j’ai fait ce choix : celui de ne pas exposer ma famille. 

J’ai commencé à exister sur les réseaux il y a 8 ans. J’étais passionnée depuis toujours par la mode. Déjà à 12 ans, je m’essayais au mannequinat et me rêvais styliste ! Mes premiers posts remontent donc à 2012. Bien avant de devenir maman pour la première fois en décembre 2017. 

Lorsque nous avons appris cette nouvelle avec mon mari, beaucoup de questions se bousculaient ! Est-ce qu’il serait possible de continuer mon métier, ma passion, mon blog Lima’s Wardrobe, avec le petit bout dont j’allais bientôt avoir la charge ? Et quelle serait sa place dans mon activité ? Comment continuer à parler de moi en toute sincérité sans parler d’elle aussi ? Ces questions, il était important de se les poser, parce qu’elles impliquent des aspects de ma vie qui ne m’appartiennent pas seulement. J’ai finalement pris la décision de ne pas l’exposer. Ni ma famille d’ailleurs. Je m’expose moi-même et c’est un choix réfléchi. Ce n’est pas pour autant que je dois aussi étaler la vie de mon entourage. Il arrive, parfois, que je poste une photo ou l’autre de mes deux magnifiques enfants, mais je les sais plus heureux loin de cela : ils vivent leur petite vie, tranquillement, sans pression,
tout simplement. 

J’ai donc toujours mon petit jardin secret… Je n’ai en revanche aucune honte à ouvrir les vannes quand je ne vais pas bien. C’est d’ailleurs parce que je traversais une période difficile que j’ai créé ce blog. Je venais de perdre mon petit frère d’un cancer, et ce site m’a permis d’exprimer ce mal-être, de continuer à avancer, puis de finalement vivre autrement mon amour de la mode et du mannequinat. C’était une sorte de thérapie ; c’est devenu une passion ; et c’est aujourd’hui mon métier. Le fait de me montrer sous toutes mes facettes, y compris les plus dures, cela prouve que nous sommes tous humains. Mon but est d’échanger, d’inspirer, et d’aider parfois, quand je le peux. Si le blog est 100 % orienté mode, mes stories, c’est une autre histoire. Je pense que c’est ce qui explique la force des liens que j’ai avec ma communauté. J’ai davantage l’impression de parler à des copines qu’à des étrangères éparpillées dans le monde. J’échange depuis des années avec certaines de mes lectrices, elles font pour ainsi dire partie de ma vie ! Le revers, c’est que j’ai du mal à déconnecter, parfois. Mon activité ne s’arrête jamais vraiment et je ramène souvent du travail à la maison : je passe au moins 5 heures par jour sur mon téléphone… Mais quand je retrouve mes enfants, je pose finalement mon GSM… et je l’oublie.

Article précédent
Article suivant