médecins
50+

Prévenir plutôt que guérir : les médecins nous conseillent

25.11.2022
par Adeline Schmitz

Les températures baissent et les maladies hivernales font déjà leur retour. Entre la toux, la fièvre et les maux de gorge, il n’est pas évident d’éviter les virus. Voici plusieurs conseils de médecins pour éviter de rester cloué au lit cet hiver.

L’hiver revient et il sera difficile d’échapper aux traditionnelles maladies qui l’accompagnent. Rhumes, grippes et laryngites sont habituelles en cette période de l’année. Heureusement, il existe différents moyens de les éviter. « Un esprit sain dans un corps sain : moral et physique ensemble au mieux de leur forme », explique le docteur Luc Herry, vice- président de l’ABSyM, l’Association Belge des Syndicats Médicaux wallons. « Pour aller bien physiquement, il faut aller bien dans sa tête. »

Mais comment faire lorsque l’on manque de soleil et, donc de vitamines D. « Faire une cure de vitamines n’est absolument pas anormal en cette période de l’année », poursuit-il. « Vous pouvez prendre des vitamines sous différentes formes. Vous en trouverez facilement chez votre pharmacien et les médecins. »

Lors d’une conférence de presse en septembre, des experts, dont Aurore Girard, vice-présidente de la Société Scientifique de Médecine Générale (SSMG) ont rappelé l’importance de la vaccination. En Belgique, les plus de 65 ans ne sont “que” 59 % à être vaccinés contre la grippe. Un chiffre bien trop bas, puisque nous devrions atteindre les 75 % pour que la couverture vaccinale soit suffisante. « La vaccination concerne toute la population, et pas seulement les plus fragiles », explique la SSMG. « La grippe cause jusqu’à 1000 décès chaque année », rappelle le Dr. Herry. « Pour les personnes plus faibles, le vaccin permet de stimuler les défenses immunitaires et d’éviter que la maladie ne se développe trop. »

Une température de 19° dans les pièces à vivre est plus que suffisante.

— Luc Herry, vice-président de l’ABSyM

La SSMG partage de nombreux conseils afin de garder la santé sur le site mongeneraliste.be : pratiquer une activité physique régulière, mais aussi soigner son alimentation et, comme le dit si bien l’adage « mieux vaut prévenir que guérir », être attentif aux symptômes qui pourraient nécessiter une consultation.

Bien manger, bien boire, continuer à appliquer un maximum les gestes barrières, mais aussi s’habiller chaudement restent les conseils les plus adéquats. La crise énergétique va pousser beaucoup de Belges à réduire la température du thermostat, mais ce n’est pas pour autant que le nombre de rhumes va augmenter. « Une température de 19° dans les pièces à vivre est suffisante et 15 ou 16 dans les chambres », poursuit le Dr. Herry. Avec un bon pull, de grosses chaussettes et une bonne couverture, le risque de tomber malade diminue. »

Pensez à porter de gros pulls, à avoir une alimentation variée et à vous rendre chez les médecins pour une cure de vitamines.

Article précédent
Article suivant