DHS Digital
E-commerce

3/2. Danilo Duchesnes (DHS Digital): Créer le bon contenu pour la bonne cible

02.02.2022
par Fokus Online

C’est une sommité dans son domaine, les publicités Facebook. Tous les entrepreneurs qui s’y sont frottés le savent. Écrire un texte percutant, respecter les codes spécifiques du réseau, cibler le bon public, maîtriser les coûts, etc., etc. Tout cela ne s’invente pas. L’entrepreneur de DHS Digital face à notre journaliste a commencé seul comme freelance et via une stratégie de personal branding et de production de contenu particulièrement bien pensées et réalisées. Les clients se sont multipliés. Le voici désormais chef d’entreprise. 

Son Pitch 

DHS Digital est une agence digitale spécialisée dans l’acquisition Facebook et Instagram. Nous réalisons des campagnes publicitaires sur Facebook et Instagram pour des marques nées du digital, appelées DNVB. Ces dernières vendent un produit en ligne sans avoir spécialement un intermédiaire en direct pour vendre le produit. DHS Digital les accompagne dans l’accélération de leur croissance.

Son CV 

  • Bachelor & Master : LSM Mons
  • Stage : Belfius 
  • Stage : Ubico 
  • Se lance en tant que freelance (2018)
  • Création de DHS digital (2019) 

DHS Digital en quelques chiffres 

  • 7 employés
  • 2 indépendants
  • 250 000 € de budget mensuel pour gérer les différentes campagnes
  • Plus de 50 entreprises accompagnées

Dans cet épisode 

  • Le choix des études et l’expérience des stages 
  • Oser se lancer seul
  • Se former, s’entourer et grandir
  • Devenir CEO: les joies et les peines
  • Trouver sa méthode de travail
  • Le bon réseau pour la bonne cible marketing
  • Des méthodes afin de savoir comment créer son propre contenu
  • Faire face aux haters. Internet n’est pas toujours tout beau tou rose

Oser se lancer à son compte est loin d’être une chose aisée. Tous les entrepreneurs sont en proie au doute avant d’oser sauter le pas. Danilo nous fait part de quelques précieux conseils :  

  1. Construire son réseau : s’ouvrir aux autres  et parler de son projet permet d’avoir des opportunités. 
  2. Apprendre à se vendre : il faut le faire de manière naturelle. Il est important de comprendre le client, s’intéresser à lui/ses problèmes au lieu de vouloir vendre à tout prix.
  3. Optimiser son temps: S’analyser afin de savoir et comprendre ce que l’on fait de ses journées. Différencier le travail créatif et managérial . 
  4. Les échecs et les succès ne veulent rien dire : Tout comme les performances d’une action ou d’un fond financier ne prédisent pas les performances futures. Échouer à de nombreuses reprises au court des derniers mois ou années ne veut pas dire que vous vous louperez à l’avenir. Et inversement. Si le succès vous sourit actuellement, il ne veut pas dire qu’il en sera toujours ainsi. Il ne faut pas s’identifier à ses actions, mais les voir comme les conséquences de choix que l’on a fait. Il est important d’apprendre de ses échecs pour ne pas les reproduire. 

Bienvenue dans le podcast Ô Summum ! Notre but : inspirer, démystifier, éclairer les parcours entrepreneuriaux d’aujourd’hui, en provoquant une rencontre avec des entrepreneurs aventuriers dans l’âme, ambitieux, talentueux et passionnés. Pendant une heure, ils décortiquent leur parcours, analysent leurs expériences et partagent les multiples enseignements qu’ils ont acquis !

Pour nous suivre, abonnez-vous, ou rendez-vous sur notre page Instagram o.summum !
Et surtout ! Inspirez-vous ! Voilà notre Playlist Spotify ! 

Pour nous contacter ou nous suggérer des invités, écrivez-nous à podcast_osummum@smartmediaagency.be

Article précédent
Article suivant