été
Outdoor

Un été inoubliable

21.06.2021
par Fokus Online

C’était l’été de mes 20 ans, il m’est arrivé une mésaventure avec une amie qui a écourté notre voyage ! Ça aurait pu être l’été le plus pourri ! Pourtant on continue d’en rire aujourd’hui !

Aller faire la fête à Barcelone

C’était l’été de mes 20 ans, en 2008. Pour la fin de ma 1ère année d’univ’, j’ai envie de prendre quelques jours au soleil en été. J’appelle une copine et on part sur un coup de tête le lendemain, direction Barcelone, en voiture, sans plan logement. 1350 km après, on débarque chez des potes, qui ont loué une maison ensemble, et on se chauffe tous pour aller faire la fête dans le centre de Barcelone, à la Rambla.

On repart donc le soir en voiture, avec quelques potes et toutes nos affaires dans le coffre. Arrivés à Barcelone, on se gare et on attaque la fiesta jusqu’à 5h du mat’ ! En fin de soirée, fatiguées, quelques mojitos dans les veines, on se dit, avec Céline, que reprendre la voiture, ce n’est pas une bonne idée, d’autant qu’on n’a toujours pas de logement. On trouve un appart-hôtel en last minute pour une nuit, on dort à 5 avec les copains. On se réveille un peu avant midi, on traîne, on déjeune à Barcelone, et finalement, on prend le chemin de la voiture.

Ça fait du bruit, une bâche en plastique à 120 km/h sur l’autoroute pendant 1300 km...

La voiture n’est plus la !

On marche, on marche. Des débris de verre par terre, mais pas de voiture. On cherche, on tourne et le verdict tombe : la voiture n’est plus là ! Vu qu’elle était garée devant un arrêt de bus, on part direct pour la fourrière. Avec notre espagnol très… approximatif, on finit par retrouver notre voiture. Vitre passager cassée, papiers volés, affaires disparues… Plus rien. Pas même une ceinture pour serrer ma jupe trop grande pour moi, que j’ai élégamment attachée avec la ficelle de mon maillot…

On a passé une dernière (et deuxième) nuit sur place, chez nos amis, dans le canap’. Puis on a repris la route le lendemain tôt pour Bruxelles, accompagnées par le claquement de la bâche en plastique installée en guise de vitre. Et ça fait du bruit, à 120 km/h sur l’autoroute pendant 1300 km…

Nos vacances d’été étaient totalement foireuses, mais aussi inoubliables, ça, c’est sûr !

Article précédent