Interview par Angelika Zapszalka

Aurélie Van Daelen: « En déco, ce qui est essentiel, c’est de ne pas se précipiter »

Blogeuse mode, créatrice de contenus et chroniqueuse, Aurélie Van Daelen cultive une passion grandissante pour la rénovation et la décoration d’intérieur. Elle partage avec nous ses trucs et astuces pour transformer son espace de vie en petit nid douillet.

Avec son compagnon Nicolas Godard, influenceur lui aussi, l’ex-candidate de télé-réalité Aurélie Van Daelen a récemment fait l’acquisition d’une maison à rénover. À travers une série de vidéos YouTube, les tourtereaux relatent leur aventure immobilière, pas à pas, depuis la signature du contrat. Propriétaire d’agences immobilières, Nicolas partage notamment des conseils concernant la recherche, l’acquisition et la transformation structurelle d’un bien. Aurélie, quant à elle, se concentre sur tous les aspects liés à l’aménagement intérieur.

Maman d’un petit garçon de presque 5 ans, belle-maman du fils de votre compagnon, âgé de 5 ans lui aussi, cheffe d’entreprise active dans la vie et sur les réseaux, comment organises-tu ton temps entre ta vie familiale et ta vie professionnelle ?

« Mon bureau se trouve à la maison. Le matin, on se lève, on prépare les enfants, on les amène à l’école et, ensuite, je reviens à la maison. Je me prépare un café et je monte au bureau pour travailler. Je passe mes appels téléphoniques, je réponds aux e-mails ou je fais de la création de contenu avec Agathe, mon assistante et bras droit. Chaque jour varie énormément en fonction des collaborations. On peut créer du contenu d’intérieur et travailler sur la déco, la beauté, faire des photos. On peut aussi sortir pour une réunion, un brainstorming ou un shooting d’extérieur. On peut passer toute une journée dans un lieu, faire des photos, des stories et des vidéos pour un client, du contenu qu’il pourra ensuite utiliser sur ses réseaux sociaux pendant une durée déterminée. Les journées sont très variées, très chargées et ne se ressemblent pas. »

Comment parviens-tu à équilibrer les sphères privée et professionnelle ?

« J’ai pris une habitude, celle de travailler jusqu’à 15h30 ou 16h. Ensuite, je vais chercher mon fils Pharell à l’école et je me consacre à lui jusqu’au coucher. Il est encore petit, il va dormir tôt, à 19h. À ce moment-là, je peux continuer à travailler s’il me reste beaucoup de pain sur la planche. »

Que représente pour toi la maison, le foyer ?

« La maison est un endroit chaleureux où l’on se sent bien, où l’on se sent, entre guillemets, protégé, où l’on passe du bon temps. Il est important que chacun ait son espace, comme la chambre, le bureau ou la salle de jeu pour les enfants. Un espace zen où l’on peut se retrouver. Pharell me dit souvent qu’il a envie de rentrer à la maison, qu’il a envie d’être à la maison, c’est son petit cocon à lui. Je voulais vraiment une maison très chaleureuse, très cocooning. Je crois que c’est réussi. »

Quels sont, selon toi, les ingrédients indispensables qui favorisent le bien-être à la maison ?

« Que chacun ait son petit espace pour y mettre ce qu’il aime, pour y ranger ses affaires, c’est vraiment important. Côté décoration, j’aime beaucoup les tons clairs. La lumière et les tons clairs, selon moi, apportent vraiment du bien-être. Se lever le matin en ayant beaucoup de luminosité, ça joue sur l’humeur. Chez moi, je vais toujours choisir des couleurs très claires, du blanc voire du beige pour les murs ou le mobilier, pour agrandir, rafraîchir et faire entrer la lumière. On se sent mieux dans une pièce complètement blanche plutôt que dans une pièce trop foncée. C’est d’autant plus vrai pour les enfants. La couleur joue énormément sur leur comportement, c’est pourquoi il est important de choisir des couleurs très douces. »

Aujourd’hui, avec tout ce qui se passe, c’est essentiel de se sentir bien à la maison.

Peux-tu nous donner un bon conseil en matière de décoration ? Quel est l’élément essentiel qu’il faut toujours garder à l’esprit ?

« En déco, ce qui est essentiel, c’est de ne pas se précipiter et d’avancer pas à pas. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, il faut d’abord avoir un style en tête, choisir les premiers matériaux, voir si cela fonctionne et ensuite seulement choisir les meubles et accessoires. Je fonctionne énormément avec des mood boards (planche de tendances, NDLR) ou des inspirations photos. D’ailleurs, j’ai un compte Pinterest avec toutes les inspirations déco, les nouveautés, etc. Je me crée des albums pour avoir des idées et ce n’est que quand j’ai une idée d’ensemble que je passe à l’action, step by step. »

La fin d’année est souvent un moment propice pour faire le bilan. Que retiendras-tu de l’année 2020 ?

« Qu’il faut encore plus penser à bien aménager son intérieur pour s’y sentir bien. Étant donné la crise sanitaire, on passe beaucoup plus de temps chez soi. La maison aujourd’hui, le foyer, est plus importante que jamais. Certaines personnes disent que la déco, tout ça, ce n’est pas très important. Je pense au contraire qu’elle fait en sorte qu’on se sent bien au quotidien. Et aujourd’hui, avec tout ce qui se passe, c’est essentiel de se sentir bien à la maison. Je prendrai encore plus le temps de créer un petit cocon bien chaleureux. »

Quelles sont tes bonnes résolutions pour 2021 ?

« J’ai déjà fait plein de trucs en 2020, j’ai même arrêté de fumer, je suis très contente ! Mais une bonne résolution, pour ma personne, serait peut-être d’un petit peu plus lâcher prise sur plein de choses. J’aime fournir le travail en temps et en heure et je me donne à fond pour y parvenir. Je pourrais malgré tout lâcher un peu prise. Et je nous souhaite à tous, pour 2021, de reprendre le cours d’une vie normale, de retrouver une vie sociale, de refaire un peu la fête, car je pense que cela manque énormément aux Belges. »

Et au niveau professionnel, as-tu de nouveaux projets en vue ?

« Pour l’instant, j’envisage juste de continuer les activités liées à ma société, qui m’occupent déjà beaucoup. J’espère aussi que la maison sera terminée pour 2021. Ou en tout cas pour l’été 2021. On croise les doigts ! »

Smart
fact

Si tu n’étais pas blogueuse, youtubeuse et créatrice de contenus, tu serais… 

« On me demande de plus en plus des conseils en matière de décoration. J’aimerais me développer en tant que décoratrice d’intérieur. Avec Nicolas, on souhaiterait acheter des biens, les transformer, les décorer et les revendre clés sur porte, mobilier compris, histoire que le nouveau propriétaire n’ait plus qu’à poser ses valises. »

19.02.2021
par Angelika Zapszalka
Article précédent
Article suivant