Business

Sécuriser, inciter, rassurer

25.11.2020
par Fokus Online

Occupation de l’espace

Il est important de repenser l’aménagement et la distribution de l’espace pour respecter les distances de sécurité entre les collaborateurs. D’un simple calendrier de présence aux applications de réservation, en passant par capteurs de présence en temps réel, des solutions existent pour gérer le roulement des travailleurs dans les locaux. Ces mêmes outils peuvent permettre d’organiser les flux d’arrivée et de départ. Enfin, favoriser le télétravail, lorsque c’est possible, allège les présences et facilite le cloisonnement des différentes équipes. 

Nettoyage et climat intérieur

On le sait bien désormais, le COVID-19 se propage en partie via l’inhalation de microgouttelettes. D’où l’importance à porter aux ventilations, qui présenteront aussi l’avantage d’assainir l’air. Outre le fait d’aérer régulièrement les bureaux, les entreprises ont tout à gagner en assurant un maximum d’air frais plutôt que de recycler l’air ambiant. Il faudra penser également à respecter les instructions de nettoyage des filtres, une sécurité supplémentaire pour toutes les personnes présentes. Un nettoyage général plus intensif et adapté est également nécessaire. 

Nudging and framing

Il n’est bien sûr pas inutile de rappeler les gestes barrières : la distance de sécurité, le lavage des mains, la toux dans le coude, les poignées de mains et bises à éviter. Via par exemple un affichage dans les lieux stratégiques (sanitaires, cuisine, espace de repos et machine à café). L’installation de bornes de gel hydroalcoolique aux entrées et sorties ainsi que des marquages au sol invitant à respecter une distance minimale dans la file du réfectoire ou un itinéraire de circulation dans l’open-space sont aussi des mesures incitatives qui ont prouvé leur efficacité. 

Installations sanitaires

Une attention particulière doit être portée aux sanitaires. Le lavage des mains (déjà fortement recommandé en temps normal) est le premier des gestes barrières. Posez-vous cette question : est-ce que chaque sanitaire dispose bien de savon liquide et de recharge de serviettes en papier ? Côté poubelle, on privilégie un mécanisme automatique ou à pédale (pour éviter tout contact) et on les vide tous les jours bien entendu. Les portes des sas, qui donnent sur les sanitaires, restant ouvertes, elles limiteront les contacts inutiles.

Désinfections des surfaces usuelles

Il s’agit sans doute de l’un des aspects les plus importants, parce que l’un des plus invisibles : la désinfections de toutes ces surfaces que l’on touche si souvent, sans y prêter attention ou parce que nous n’avons pas le choix. Les boutons d’ascenseurs et les rampes d’escaliers, le mobilier et les poignées de portes, les interrupteurs, les téléphones fixes et les écrans tactiles… Les exemples sont infinis. A nettoyer au moins quotidiennement avec un produit désinfectant. 

Article précédent
Article suivant