Les bons plans immo !
Finance

Les bons plans immo !

28.01.2021
par Fokus Online

Investir dans la brique ne s’improvise pas. Comment choisir la bonne formule, le bien le plus adapté à vos projets, et qu’espérer en retour ? Une spécialiste nous éclaire.

On sait déjà depuis un moment que de plus en plus de Belges choisissent d’investir dans l’immobilier. Notamment à cause des taux d’intérêt presque nuls sur les comptes d’épargne et des fluctuations très fortes du cours des actions. « Au-delà de ça, beaucoup de personnes se rendent compte que leur pension ne suffira pas pour vivre décemment plus tard. Ils cherchent donc une source supplémentaire de revenus. Dès lors, un investissement immobilier peut se révéler intéressant pour eux », complète Alexandra Belcheva, Chief Marketing Officer chez Immoweb, le plus important portail immobilier belge. « De plus, ce type de placement est devenu de plus en plus accessible. On recense un nombre croissant de personnes vivant seules qui préfèrent vivre dans un apparemment modeste ou dans un studio plutôt que dans une maison trop grande pour eux. Ce qui implique donc des prix d’achat plus bas. » 

3% de rendement !

Pour autant, même si l’investissement immobilier demeure une valeur sûre, il ne faut pas perdre de vue certaines contraintes. Alexandra Belcheva précise : « chaque bien est unique et entrainera des revenus et des coûts qui lui sont propres. Généralement, il faut considérer la plus-value, le rendement locatif et les impôts. Pour un bien neuf, un rendement brut autour de 3 % est généralement possible. Mais une partie de ce rendement sert à payer les coûts inhérents à la mise en location, sans oublier les frais d’entretien et de réparation par exemple. Enfin, il ne faut pas négliger les éventuels impôts sur les revenus locatifs et sur la plus-value. »

Les bons plans immo !

Il est généralement plus prudent de mettre deux studios en location plutôt qu’une seule maison.

Par ailleurs, quand on observe le marché, on constate vite que certains types de biens recueillent davantage les faveurs des investisseurs. « Les appartements en ville sont très prisés, surtout dans le segment des nouvelles constructions. Mais le projet d’investissement le plus courant réside sans doute dans les appartements à la mer. Parce que l’affectation flexible de ce type de bien, le louer et y résider soi-même une autre partie du temps, constitue un excellent atout. Enfin, en raison de leur disposition compacte et de leur prix d’achat légèrement inférieur, les studios représentent un premier projet idéal pour investir dans l’immobilier. »

Précaution et diversification

Toutefois, il ne faut évidemment jamais oublier deux choses. Tout d’abord, un besoin d’argent frais peut intervenir subitement, à la suite d’un accident de la vie, par exemple. L’immobilier n’étant pas un placement liquide, impossible de vendre un immeuble rapidement en cas de besoin de liquidités. Pour faire face à ce genre de souci, un seul mot d’ordre : la diversification. « À côté des investissements dans l’immobilier, nos utilisateurs investissent également dans la bourse ou dans une assurance-vie. Moins fréquemment dans l’or ou le crowdfunding », nous confirme
notre interlocutrice. 

Ensuite, il importe de ne jamais perdre de vue un certain principe de précaution dans la constitution de son portefeuille immobilier. « Il est généralement plus prudent de mettre deux studios en location plutôt qu’une seule maison. En cas de problème avec l’un des deux logements, qu’il s’agisse de frais importants ou d’absence temporaire de locataire, on pourra alors toujours compter sur les revenus locatifs du second bien pour pallier ceux du premier. » 

Un investisseur averti en vaut deux… au moins !

Article précédent
Article suivant