Business

Comment recruter à l’étranger ?

09.09.2021
par Bastien Craninx

Marie Kokot
Human Resources Director
Veolia

La multiplicité des origines dans une équipe, un atout ?

« La diversité est un facteur de performance et d’innovation. Il ne s’agit pas d’une déclaration “cosmétique”, mais d’une conviction réelle. Plus il y a de regards différents sur une situation ou une problématique, plus nous augmentons les chances d’y apporter la meilleure solution et d’innover. Il faut évidemment lutter contre les biais inconscients et cela prend du temps. La valorisation des différences, qu’elles soient de genre, de génération, de culture et bien d’autres est également source de cohésion interne. Il est également important de mettre en place des projets pour favoriser la formation et l’intégration de femmes dans des métiers connotés comme masculins. Ce que nous faisons. »

Quels avantages proposer aux nouveaux talents pour les attirer ?

« La recherche du sens me paraît présente aujourd’hui plus que jamais dans les choix de carrière. Le choix d’un mode de management approprié est aussi essentiel. Il faut privilégier, lorsque c’est possible, un management par objectifs dans un contexte de co-construction. Cet espace d’autonomie et d’échange est également bénéfique sur le plan de l’innovation et du bien-être au travail. Évidemment, il y a les avantages classiques et, incontestablement, la flexibilité est devenue le maître-mot dans ce domaine. Le terme flexibilité tend d’ailleurs à perdre la connotation négative qu’il avait auparavant lorsqu’il se référait presque exclusivement à ce qui était attendu du travailleur uniquement. »

Quel rôle de l’employer branding, l’image employeur ?

« L’image de marque est importante et l’évolution est importante à ce propos. La tension sur le marché du travail pour dénicher et attirer les talents explique notamment cette évolution qui a participé au développement de la notion d’image d’employeur. À côté de l’image que l’entreprise renvoie au public par rapport aux biens ou services, l’entreprise doit également se positionner en tant qu’employeur et afficher l’identité qu’elle revendique en cette qualité. Je préfère parler de l’identité de l’entreprise qui fait référence à ses valeurs, à sa mission et à sa raison d’être, partagées et portées par la communauté humaine qui la compose. Cette identité forte est capable d’attirer les talents. »

Sébastien Delfosse
People & Culture Dir. Northern Europe
ManpowerGroup

La multiplicité des origines dans une équipe, un atout ?

« La diversité et l’inclusion représentent une réelle opportunité pour l’entreprise qui instaure cette politique. Notre monde devient de plus en plus complexe au fil des années. Et pour continuer à créer de la valeur, de l’innovation et des solutions durables, je suis convaincu que nos entreprises doivent pouvoir s’appuyer sur une diversité des équipes au sens le plus large du mot. Cela doit être à différents niveaux, ceux des origines, de l’ethnicité ou de genre, mais également au niveau des modes de pensées ou des personnalités. L’adage dit que deux têtes valent mieux qu’une. C’est encore plus vrai si ces deux têtes apportent différentes perspectives sur une même situation. »

Quels avantages proposer aux nouveaux talents pour les attirer ?

« ManpowerGroup a récemment mené une enquête au niveau international en demandant aux travailleurs d’imaginer le monde du travail post-covid. Trois tendances ressortent clairement. Tout d’abord, la flexibilité. 8 personnes sur 10 souhaitent avoir un meilleur équilibre entre vie pro et vie perso. Ensuite la formation continue. 89 % aimeraient monter en compétences afin de développer leur employabilité et progresser dans leur carrière. Enfin, l’individualisation de la relation. Les politiques RH doivent rencontrer les besoins individuels et apporter de la réponse à tous les niveaux contenu de fonction, package salarial, parcours de carrière, mais aussi mettre en œuvre un management personnalisé. »

Quel rôle de l’employer branding, l’image employeur ?

« Alors que la reprise économique se confirme et que l’activité de recrutement se remet en marche, les pénuries de talents atteignent des niveaux jamais vus. En Belgique, 83 % des employeurs éprouvent des difficultés à remplir leurs postes vacants, ils sont 69 % au niveau mondial. On va assister à une nouvelle guerre des talents. Les entreprises doivent donc mettre en avant leur marque d’employeur. Pour être plus attractives, je leur conseillerais de se concentrer sur leur propre personnel et d’être une “great place to work”. Car un employé satisfait vous recommandera auprès de son réseau personnel et professionnel. Ensuite, faire preuve de cohérence et d’authenticité dans sa communication. »

Sabine Hauser
Career Development Manager
Conférencière, Job Coaching

La multiplicité des origines dans une équipe, un atout ?

« C’est en théorie toujours un plus pour une organisation de favoriser la diversité, sous toutes ses formes, dans ses équipes. La complémentarité des profils, des compétences et des comportements est un atout sur lequel le management peut s’appuyer pour développer des équipes hautement performantes. Cela se vérifiera tout particulièrement sur le terrain si le management prend soin de rendre visibles la contribution spécifique et la valeur ajoutée de chacun. C’est notamment à cette condition qu’un vrai esprit de compréhension et de collaboration ainsi que des relations de confiance pourront voir le jour et s’ancrer sur le long terme entre les membres d’une équipe et au sein de l’entreprise. »

Quels avantages proposer aux nouveaux talents pour les attirer ?

« Les jeunes ont toujours envie de bénéficier des avantages habituels comme la voiture, l’ordinateur portable, le téléphone, etc. Par contre, cela n’est plus leur priorité dans les critères de choix pour un futur employeur… et certainement pas ce qui va leur donner envie de rester ! Et cet enjeu est de taille quand on sait qu’au moins 50 % des jeunes changent d’emploi après maximum un an. Ils recherchent avant tout un travail qui fait sens pour eux, dans un réel esprit de collaboration et avec un management bienveillant qui les considère et reconnaît leur place dans l’organisation. Ils sont aussi très attentifs à l’équilibre vie pro vie perso et donc à la flexibilité de leur environnement de travail. »

Quel rôle de l’employer branding, l’image employeur ?

« Elle est essentielle et représente un vrai défi ! Comme dans toute communication, le fond et la forme ont leur importance pour avoir un impact auprès des jeunes. Ceux-ci feront avant tout confiance à des témoignages de collaborateurs qui délivreront un message clair sur les valeurs de la boîte et les projets concrets qui leur seront confiés dès l’engagement. Ils sont peu sensibles aux arguments marketing et vont être attentifs à ce que ces “promesses” se vérifient dès le processus de recrutement. Enfin, l’idéal est que la marque employeur soit relayée via les médias sociaux ET renforcée par une présence de l’entreprise sur campus (job days…) ainsi qu’à travers des partenariats avec les écoles. »

Article précédent
Article suivant